Comment bien se laver les organes génitaux?

Bon nombre de femmes ne font pas de distinction entre leur hygiène intime et leur hygiène régulière. Cependant, une bonne hygiène intime exige différentes habitudes, ce qui est important, puisque vos organes génitaux sont délicats et vulnérables aux infections.

Le pH acide du vagin l’aide à garder les bonnes bactéries (comme les lactobacilles) en santé et les mauvaises en échec. Si vous maintenez de bonnes habitudes en matière d’hygiène intime, vous éviterez de perturber l’équilibre de ce pH et contribuerez ainsi à prévenir les infections vaginales telles que la vaginose bactérienne.

Puis-je utiliser un savon ordinaire pour laver mes organes génitaux?

Vos organes génitaux sont uniques. Si vous utilisez des savons ou des produits destinés aux autres parties de votre corps, lavez l’intérieur de votre vagin (au moyen de douches vaginales), ou vous nettoyez de manière excessive, cela perturbera l’équilibre du pH de votre vagin et de l’ensemble de vos organes génitaux. Vous pourriez en fait causer ou aggraver certains problèmes, tels qu’une odeur nauséabonde, une sécheresse ou des infections à répétition.

Le vagin se nettoie naturellement grâce à son lubrifiant interne, c’est pourquoi il est préférable de se laver simplement une fois par jour, avec de l’eau tiède et des produits doux non parfumés.

Tâchez de toujours bien vous laver et bien vous sécher, en particulier après les activités physiques. Après toute activité physique ou baignade, assurez-vous également de changer de sous-vêtements, afin de vous garder propre et fraîche.

Est-ce normal d'avoir des pertes vaginales?

Les pertes vaginales claires ou blanchâtres sont tout à fait normales. Les glandes situées dans le col utérin produisent un lubrifiant naturel qui garde le vagin humide. Ce lubrifiant naturel s’écoule le long du vagin, contribuant à maintenir un environnement propre et salubre. Autrement dit, ces écoulements représentent la façon naturelle utilisée par le vagin pour se nettoyer lui-même; ils sont le signe d’un vagin en bonne santé.

En revanche, la présence de pertes malodorantes ou causant des démangeaisons ou des irritations n’est pas normale. Un changement de couleur peut être le signe d’une infection, et pourrait nécessiter une consultation auprès d’un médecin. Chaque femme est différente, de sorte qu’il est possible qu’une femme ait plus, ou moins, d’écoulement que d’autres. Le volume des pertes vaginales pourrait également varier selon le moment du cycle menstruel. Par exemple, il est possible qu’avant les règles, les pertes soient plus abondantes que la normale et plus épaisses.

Que dois-je faire après une relation sexuelle?

Il faut se vider la vessie après toute relation sexuelle. Cette précaution aide à éliminer toute bactérie susceptible d’être parvenue à l’urètre (le conduit reliant votre vessie au vestibule de la vulve, juste au-dessus de l’ouverture vaginale) et contribue ainsi à prévenir les cystites. Quand vous allez à la toilette, essuyez-vous de l’avant vers l’arrière pour prévenir la propagation des bactéries.