Qu’est-ce que la sécheresse vaginale?

La sécheresse vaginale est un problème courant qui touche jusqu’à une femme sur trois, en particulier celles qui traversent la ménopause ou qui présentent des symptômes d’une ménopause précoce . L’œstrogène, une hormone sexuelle féminine, est responsable du maintien de la lubrification naturelle des parties intimes; lorsque ses concentrations diminuent, la femme est plus susceptible d’éprouver une sécheresse vaginale.

En temps normal, les glandes situées dans le col utérin produisent un lubrifiant naturel qui garde le vagin humide. Ce lubrifiant naturel s’écoule le long du vagin, ce qui contribue à maintenir un environnement propre et sain. La présence de petites pertes blanches est signe d’une bonne santé; cela signifie que le vagin est naturellement bien lubrifié et qu’il continue à s’occuper de sa propreté.

Ménopause

La ménopause est le terme qui désigne la période entourant le moment où les femmes cessent d’ovuler, et donc d’avoir leurs règles ou la capacité de tomber enceinte. L’âge moyen de survenue de la ménopause est 51 ans, mais certaines femmes peuvent la vivre plus tôt ou plus tard.

La cause de la ménopause est la baisse naturelle des concentrations d’œstrogène. Cette hormone s’occupe en temps normal de réguler les règles, c’est pourquoi celles-ci cessent à la ménopause. Comme il y a moins d’œstrogène dans l’organisme, les parois vaginales deviennent plus minces et le col utérin produit naturellement moins de lubrifiant. Par conséquent, il est tout à fait naturel que le corps subisse des changements et qu’une sécheresse vaginale apparaisse.

Autres causes possibles de sécheresse vaginale en l’absence d’autres symptômes de la ménopause:

  • Les préliminaires amoureux ou les relations sexuelles ne vous excitent pas sexuellement
  • Vous utilisez des produits parfumés, y compris des savons ou des gels nettoyants réguliers, dans votre vagin ou alentour de celui-ci
  • Vous prenez des antidépresseurs ou d’autres médicaments
  • Vous prenez la pilule contraceptive
  • Vous allaitez et avez de faibles concentrations d’œstrogène
  • Vous avez subi une hystérectomie
  • Vous suivez ou avez suivi une chimiothérapie

Si vous prévoyez visiter votre médecin pour discuter de votre sécheresse vaginale, réfléchissez aux facteurs contributifs présentés ci-dessus qui pourraient s’appliquer à vous afin d’aider le plus possible votre médecin à bien traiter votre sécheresse vaginale.